Dyspraxie : Définition | Ergothérapeute Libérale
Michèle Hébert

Michèle Hébert

Ergothérapeute Libérale

Dyspraxie : Définition

Il s’agit d’un trouble cognitif (fonctions intellectuelles du cerveau (langage, mémoire, perception, raisonnement…)) du geste dans ses aspects de programmation et/ou d’exécution.

Ce trouble ne concerne pas tous les gestes de la même façon selon le syndrome dyspraxique, Les « gestes » appris (écrire, s’habiller, utiliser des outils…) sont souvent les plus atteints.

Le diagnostic est souvent difficile à poser car des gênes motrices ou spatiales sont présentes dans des pathologies psychiatriques ou neurologiques, sans pour autant être un syndrome dyspraxique.

On distingue 3 formes générales de syndrome dyspraxique, qui peuvent s’observer simultanément chez un même enfant :

  •  Un syndrome plutôt gestuel où l’on observe essentiellement une maladresse dans les activités de la vie quotidienne : habillage, alimentation, soins personnels, sports…
  •  Un syndrome où dominent des difficultés visuo-spatiales (analyse que fait le cerveau de la position des choses que l’on voit) c’est-à-dire l’exploration ou l’analyse visuelle, l’attention visuelle, les constructions en 2 ou 3 dimensions, l’écriture, le dessin, la géométrie.
  •  Un syndrome où dominent les difficultés d’organisation et de choix des actions à entreprendre : manque d’organisation générale, manque de mise en oeuvre des stratégies adaptées.

L’intérêt de distinguer ces 3 formes réside dans la manière d’aborder la rééducation.

Elle sera différente dans les objectifs et les techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>