Prise en charge | Ergothérapeute Libérale
Michèle Hébert

Michèle Hébert

Ergothérapeute Libérale

Prise en charge

« Apprendre à contourner ses difficultés en développant des stratégies »

L’ergothérapie utilise les domaines intellectuels où l’enfant est bon (en général le langage) pour compenser les difficultés d’analyse de l’espace et d’organisation des étapes.

Les objectifs de la rééducation :

  • Pour la scolarité :
    • Informer et conseiller les enseignants, leur proposer des adaptations de leurs méthodes et de leurs supports de travail (feuilles spéciales pour écrire, découpage préalable des fiches d’activités, verbalisation des formes en géométrie…)
    • L’aider à trouver des moyens de compenser les troubles de l’analyse visuelle
    • Accompagner l’apprentissage du graphisme
    • Améliorer la manipulation des outils scolaires : ciseaux, compas…
  • Pour sa vie quotidienne et ses loisirs :
    • Trouver des stratégies pour faciliter certains gestes : enfiler un pull, faire ses lacets, se servir à boire…
    • Trouver des aides et des astuces pour minimiser les obstacles liés à l’environnement : boites de rangement, gommettes…
    • Accompagner et conseiller la famille.
    • Préconiser certaines activités extrascolaires plus pertinentes que d’autres.
  • Pour son bien être et son épanouissement :
    • Permettre de mieux agir sur l’environnement pour acquérir un savoir-faire.
    • L’amener à prendre conscience de ses difficultés, à les exprimer pour mieux les contourner.

Les outils thérapeutiques :

  • La rééducation spécifique utilise surtout 2 méthodes:
    • la verbalisation : décrire ce qu’on voit et ce qu’on fait avec des mots.
    • la séquentialisation : dire une par une les étapes de ce qu’on va faire.

L’enfant apprend à connaître ses points faibles et à savoir dans quelles situation de la vie de tous les jours il va être ennuyé. Il applique les 2 méthodes qu’il a apprises pour contourner ses points faibles.

  • La compensation des difficultés restantes sera soutenue par la mise en place d’aides techniques : organisation du matériel, chek-list à cocher, adaptations fabriquées, conseil sur une gamme précise de matériel, conseil de rangement et de tri, utilisation de moyens informatiques comme l’ordinateur lorsque la dysgraphie est très invalidante.

 

EXEMPLE DE COMPTE RENDU DE BILAN ET PRECONISATION DE MATERIEL :

Exemple de compte-rendu.pdf

Exemple de préconisation de matériel.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>